Quelques Moteurs : Filespump - BeeMP3 - Dilandau - 911tabs - 123people - Buscatube

Google

Google est une des sociétés ayant la technologie de recherche la plus intéressante. Développé par l’université de Stanford par Sergey Brin et Larry Page, deux jeunes de 26 ans diplômés en science informatique, Google a fait son apparition online, fin septembre 1999, après plus d’une année de tests.

La caractéristique principale de Google est celle de sélectionner les résultats des recherches en évaluant l’importance de chaque page Web avec des méthodes mathématiques, sur la base d’un contrôle de plus de 500 millions de variables et de 2 milliards de termes. Cette technologie, appelée PageRank, actuellement en train d’être brevetée, contrôle non seulement le contenu de la page Web, mais vérifie également d’autres sites éventuels qui auraient un lien vers cette page. Sur la base de la quantité et du type de liens, la page est plus ou moins bien classée.

D’autres caractéristiques de ce moteur sont sa rapidité d’exécution, avec un temps de réponse moyen de 0,29 seconde (déclaré) pour chaque recherche effectuée ainsi que la grandeur de son archive qui a plus de 200 millions de pages recensées auxquelles s’ajoutent tous les jours 1,5 millions de nouvelles pages.

La conviction de fournir des résultats correspondant aux recherches et confirmée par le bouton « I’m feeling lucky » (« J’ai de la chance »), à travers lequel l’utilisateur peut être directement amené sur le premier site que Google lui aurait fourni avec les termes recherchés.

Outre de fournir la technologie de recherche à d’autres sociétés (Netscape…), Google offre des services de recherche interne pour les sites, comme par exemple pour Red Hat, la société spécialisée sur le système opérationnel Linux.

En se plaçant sur le marché comme société de services, Google a gardé son site très simple en se distinguant également par l’absence totale de publicité. La seule exception concerne l’insertion de certains textes promotionnels qui sont liés aux recherches faites par les visiteurs.

Le 9 mai 2000, Google a officiellement présenté une interface configurable en 10 langues, parmi lesquelles le français. Cette décision a été motivée par le fait que 35% des visiteurs sont des utilisateurs internationaux.

C’est en fin juin 2000, tout de suite après avoir annoncé que plus d’un milliard de pages avaient été recensées (desquelles 560 millions enregistrées entièrement), que Google a été choisi par Yahoo! comme base de recherche pour les sites qui ne font pas partie de son archive, substituant ainsi Inktomi dans cette fonction.

Août 2002: AOL, important provider américain et fameux portail choisit Google comme moteur de recherche pour le web en substituant ainsi la base de données d’Inktomi utilisée durant plusieurs années.

Septembre 2002: Selon Google au moins la moitié des recherches effectuées chaque jour en début juillet provenaient de l’extérieur des Etats-Unis. Un exemple est Google.de qui résulte être la Web Property allemande plus visitée.

Les résultats payants de son programme AdWords Select apparaissent même sur Ask Jeeves, donc aussi sur le site Ask.com et sur le moteur de recherche Teoma.

Octobre 2002: Google ajoute à ses services une nouvelle section dédiée à la recherche de nouvelles et les présente comme dans un vrai site qui, automatiquement, extrapole les nouvelles plus récentes et importantes prises de 4000 sources officielles et différentes se trouvant sur le web. News.Google.com ressemble à un journal mais sans éditeurs humains choisissant ou modifiant les nouvelles toutes les 15 minutes. Intéressant est aussi le ranking et l’ordre des nouvelles, synonyme de mise à jour constante, tout comme le nombre d’articles liés à chaque nouvelle.

Décembre 2002: Google affirme avoir introduit certaines modifications à la méthode de crawling de sa base de données; modifications qui ont influencé comme d’habitude, le positionnement ainsi que le trafic de nombreux sites importants. Nombreux d’entre vous auront constaté comment a changé la position de votre site, sans pour autant que le nombre de liens entrants ou sortants aie lui-même changé. Une autre nouveauté est la capacité de Google à insérer toujours plus de sites entre une mise à jour et une autre de sa base de données, capacité qui s’additionne à l’augmentation de la rapidité avec laquelle Google effectue le refresh des pages déjà présentes dans sa base de données.
Plusieurs sont désormais les sites qui obtiennent une visite journalière du spider de Google et même si l’importance des éléments textuels et de l’HTML est devenue marginale dans la « vision de network » avec laquelle Google considère nos pages, ce fresh-crawl offre un service réellement meilleur pour toutes les ressources ayant comme plus-value la mise à jour fréquente de leur contenu.

Avril 2003: GOOGLE ET LE CONTENT-TARGET ADVERTISING
Après l’acquisition de Blogger.com, Google propose à ses annonceurs une nouvelle façon de publier les AdWords: dans des pages Web liées aux mots clés choisis. La campagne AdWords acquiert donc une grande visibilité auprès d’un nombre plus important de clients, même si pour le moment la publicité Content-Target est disponible uniquement pour les campagnes AdWords en langue anglaise et pour toutes les suivantes sélections comme pays de destination: tous les pays, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Australie ou Canada.
Pour le moment seulement HowStuffWorks, Knight Ridder Digital, BURST! Media, Weather Underground et Google Groups font partie du réseau de distribution. La technologie de Google analyse les pages et rend visible les box publicitaires en relation aux termes plus importants, même si le critère exact pour établir cette valeur n’est pas précisé. Comme pour les sites partenaires, il est toujours possible de désélectionner cette typologie de ressource dans le panneau de gestion de chaque campagne.

Avril 2003 – Google a réalisé un important accord avec Daum Communications, société nord coréenne, pour la fourniture de services de recherche pour l’un des principaux portails en Corée, DAUM.net qui comptabilise près de 20 millions d’utilisateurs enregistrés, soit presque 80% des internautes coréens! Comme pour Yahoo! Japan, le portail en question a décidé de réaliser des partenariats avec les acteurs principaux du paid listings, comme il l’a récemment fait avec Overture.

Mai 2003 – Google a acheté Applied Semantics, société de services d’achat de noms de domaine, publicité contextuelle et solutions d’information retrieval pour la société. Google affirme que cet investissement permettra non seulement d’établir un siège opérationnel à Santa Monica mais également d’améliorer leur offre publicitaire. Cas très particulier, Applied Semantics est également un des 10 premiers partenaires d’Overture, donc un des sites qui amène plus de visites aux liens sponsorisés offerts par le principal concurrent de Google. Tout ceci laisse penser qu’à court terme Overture perdra un important partenariat en faveur de Google qui obtiendra plus de visibilité pour son programme AdWord.

Septembre 2003 – T-online, un des Internet Provider européen plus connus, a signé un accord avec Google pour la gestion de la recherche sur le net, en rompant son précédent rapport avec Overture et donc avec la base de données de FastSearch. Overture s’est déclaré surpris de la subite décision du provider, même si l’imminente acquisition de la part de Yahoo! a sûrement joué un rôle important. Yahoo! et T-online son en effet concurrents sous différents points de vue, comme a déclaré Mark Nierwetberg, porte-parole de T-online.

Octobre 2003 – Fin de cet été Google à racheté la société Kaltix (www.kaltix.com), une jeune start-up née en juin de cette année et créée par 3 chercheurs de l’université de Stanford, qui développe des instruments pour la personnalisation des recherches. Les représentants de Google n’ont pas voulu donner beaucoup d’informations à ce sujet.


© Copyright 2007-2014, All Rights Reserved - Sitemap - Privacy PolicyremonterTop